Mauvaise haleine? Consultez ces pages et découvrez:

La cause de 90% de tous les problèmes de mauvaise haleine (mais plus important encore… comment vous pouvez les résoudre!)

  • Pourquoi il ne faut justement  pas utiliser les produits de pacotille si vous souhaitez vraiment supprimer votre mauvaise haleine (si vous ne le faites pas, il y a une forte chance que d’autres problèmes se produiront qui seront encore beaucoup plus difficile à résoudre. Beaucoup de gens ne le savent même pas d’ailleurs!)

  • Que le grattage de la langue ne fait qu’empirer votre mauvaise haleine, si vous ne faites que cela (… et si vous savez pourquoi vous comprendrez que c’est en fait tout à fait logique)

  • 5 conseils qui vont régresser immédiatement votre mauvaise haleine de 50%  (cela ne vous coûte rien! Il faut tout simplement les appliqués…)

La mauvaise haleine provient dans 90% des gaz sulfurés volatils provenant des bactéries qui résident sur la partie postérieure de la langue.

Regardez bien dans le miroir et tirez votre langue en avant. Sur la partie postérieure vous verrez une accumulation (ce qu’on appelle aussi la couche blanchâtre ou jaunâtre). Dans cette couche les bactéries mangent et digèrent des débris alimentaires. Durant ce processus de digestion ces bactéries produisent des ‘sous-produits’ en forme des gaz que l’on appelle aussi des gaz sulfurés volatils. Vous pouvez comparer ceci au processus de digestion dans les intestins car dans les intestins les mêmes gaz (p.e. l’hydrogène sulfuré et le méthylmercatant) sont fabriqués que ceux produits par les bactéries sur la langue. Ce sont ces gaz qui donnent à l’haleine une odeur de selle. En fait on peut donc dire que ce sont des bactéries qui pètent sur la langue. 

Il y a des bactéries aérobies et anaérobies. Anaerobisch est synonyme de ‘sans oxygène’. Les bactéries anaérobies vivent entre les papilles, sous une couche épaisse de salives, là où il n’y a pas ou presque pas d’oxygène. Elles s’y installent pour utiliser les débris alimentaires (notamment les protéines) comme nutrition. Tout comme les odeurs malodorantes telle que la transpiration sous les aisselles et les pieds, la mauvaise haleine est donc presque toujours due à la ‘flatulence’ des bactéries anaérobies. Ces bactéries adorent surtout les protéines. Voici quelques gaz qu’elles produisent:[red_arrow_list width=”100%”]

• Le méthyl mercaptan (CH4S) : responsable de l’odeur des selles bactérie anaérobie cause de la mauvaise haleine

• Le sulfure d’hydrogène (H2S) : un gaz toxique à l’odeur très prononcée que tout le monde reconnait comme odeur d’œuf pourris, même dans de très petites concentrations cette odeur peut être démasquée.

• La cadaverine (1,5-diaminopentane) un gaz toxique qui se libère par la dissolution du tissu (comme chez les cadavres)

• La putrescine (1,4-diaminobutane) se libérant de la viande pourrie

• L’acide isovalérique : l’odeur de la transpiration des pieds….

Et beaucoup d’autres gaz désagréables, mais ça vous donne déjà une impression[/red_arrow_list]

Etes-vous déjà écoeuré par cette idée ? Il est donc logique que notre entourage tourne la tête, dès qu’elles sentent la mauvaise haleine..n’est-ce pas?!?

En fait, tout le monde a des bactéries aérobies et anaérobies dans la bouche, même dans une bouche saine. Heureusement, car elles ont toutes une bonne fonction. Et tant que ces deux sortes de bactéries sont en équilibre il n’y a aucun problème. Tout le monde expire donc des gaz, seulement chez la plupart des personnes la concentration est beaucoup plus réduite que l’on ne le remarque pas.Et quand le niveau de présence de ces gaz augmente durant une période très courte (Et cela peut être dû à de nombreux facteurs différents), la concentration sera remarquée par votre entourage et c’est à ce moment-là que l’on parle de ‘mauvaise haleine’

 Avant de continuer, voici une stratégie à ne pas négliger ! Elle est énormément importante. Cette stratégie est le fil conducteur du traitement qui a comme but de réequilibrer le deséquilibre de la flore buccale. Il s’agit notamment de…

“De créer une situation dans la bouche qui n’est pas agréable pour les bactéries anaérobies, et de réduire le taux des bactéries anaérobies à un niveau acceptable, afin d’obtenir, comme résultat logique, une bonne haleine fraîche”

Votre but est donc d’obtenir un environnement consistant désagréable pour les bactéries anaérobies. Pour ceci il importe donc de poser la question suivante : qu’est-ce qu’elles n’aiment pas ? Une chose est sûr: elles n’aiment pas l’oxygène. En effet, ce n’est pas pour rien qu’elles sont aussi appelées bactéries anaérobies (ce qui signifie ‘sans oxygène’) …

Mais il existe encore d’autres causes qui forment un environnement où ces bactéries se sentent à l’aise. On va les traiter maintenant une par une..

En totalité il existe 5 différentes causes et c’est en abordant ces 5 différentes causes que vous pouvez réduire considérablement votre mauvaise haleine

Cliquez ici pour découvrir les 5 causes les plus importantes
(86% des personnes cliquent pour aller à la page suivante…)